Sangmélima, à la recherche d’un nouvel exploit

Sangmélima est une ville sur la rivière Lobo, et également le chef de division Lobo, une des 4 grandes villes du Sud de Cameroun. Avec le village de Foulassi et les rochers de Mézesse, le tourisme est devenu un élément important dans la vie économique de la ville. C’est là-bas aussi, que l’hymne national camerounais est né. La langue dont on y parle est le français, avec le Bulu étant la deuxième langue.

La vie économique de Sangmélima

La vie à Sangmélima est basée par l’économie rurale, avec de grands élevages de poulets notables. Même si quelques propriétaires de terrains cultivés disposent des engins et véhicules agricoles, ce secteur n’y est pas très exploité. Avec le poulet, les éleveurs peuvent en fournir en gros aux autres villes de Cameroun, notamment la capitale. De plus, les hôtels et les restaurants en commandent chaque jour. Par ailleurs, les offres d’emplois sont favorisées par le processus de l’amélioration du visage urbain. Cela ouvre les portes aux spécialistes du bâtiment et BTP par exemple. Ils envisagent également de construire un hôtel de ville moderne avec une architecture futuriste.

A la découverte de Sangmélima

Pour vos séjours à Sangmélima, vous pouvez réaliser de nombreuses facticités intéressantes. Ce sont les hôtels et hébergements qui proposent souvent des visites guidées. Mais vous pouvez passer directement par un service de location de véhicules et de motos pour aller plus loin. Un petit conseille, si vous voulez plus de plaisirs, faites des rencontres au préalable, suivez des cours de langues, même les bases et n’oubliez pas l’appareil photo. C’est toujours mieux d’assister à des concerts et festivals avec des escorts et escalader les montagnes avec des matériaux et équipements pros. Vous trouverez tout cela dans cette ville.